Pots et Bocaux

Les confitures, les bocaux…

(voir recettes… après l’article)

Je me rappelle petite de cet instant délicieux ou ma mamie me donnait la cuillère en bois imbibée de ce fabuleux nectar, et, qui me laissait racler les fonds de la bassine ! ( ma préférée : la quetshe)

Quand j’ai fait ma première confiture (trop sucrée) je me suis dis que jamais je ne retrouverai ce bon goût d’enfance, mais à force de perséverance, aujourd’hui je n’attends plus la saison de l’été pour en faire et je peux vous assurer que ” mes deux têtes blondes ” en raffolent !

Utilisez là pour vos tartines, vos goûters, vos yaourts, vos gâteaux roulés, sur des crêpes … C’est naturel, bon et vous pouvez même en faire avec des fruits et du sucre bio !

Trucs et astuces

1. Les fruits

si vous avez la chance d’avoir des fruits au jardin ne les laisser pas perdre, profitez en sinon, demandez à votre entourage vous trouverez toujours une personne qui adore faire les confitures.

Si vous n’avez pas la chance d’avoir un verger, faites vos achats sur les marchés locaux, vous pourrez même demander à votre primeur une petite réduction, favorisez toujours des fruits très mûrs…

En général on prépare 1 kilo de fruits mûrs pour 1 kilo de sucre…

2. Le sucre

Il sert à la conservation de la confiture. je préfère en général baisser un peu le taux de sucre mais juste de 200 g mais je m’assure que mes fruits soient très mûrs et très sucrés. Si vous utilisez moins de sucre cela risque d’altérer la conservation de votre confiture vous devrez alors faire une sterilisation de vos pots. je ramène des sucres différents de mes voyages, je favorise depuis quelques temps après un voyage au Brésil, le sucre fin brun. Moins rafiné certes, moins sucrant mais tellement plus naturel et fort goûteux !

3. La pectine

On trouve la pectine dans les fruits mûrs c’est une sorte d’amidon naturel. Certains fruits en possèdent plus. Lorsque l’on chauffe la pectine elle se transforme en sorte de masse gelatineuse c’est elle qui donne alors cet aspect à vos gelée. Vous en trouverez plus particulièrement dans les groseilles, la pomme, le coing, les mûres…

Ces fruits mélangés a vos autres fruits de confitures permettent la prise de gelée. Si vous ne voulez pas mélanger vos fruits, utilisez une mousseline contenant des pépins de pommes. Evitez les sucres confitures tout prêts avec de la pectine utilisez plutôt les sachets de pectine…

si vous utilisez des fruits acides, le sucre risque de cristalliser, il faudra donc rajouter du jus de citron ou du jus de groseille.

4. La cuisson

Si vous n’avez pas la bassine en fonte, ce n’est pas grave, mais je vous assure que vous finirez par en trouver une chez votre grand mère ou vous en achèterez une… Car le cuivre est un merveilleux conducteur et il parait que la confiture faite à la bassine en cuivre à un goût unique !

Ne vous inquiètez pas utilisez votre cocotte, évitez les casseroles avec un fond fin, vous risquez de m’en vouloir !
Ayez toujours une spatule en bois, un écumoir et des bocaux…

Essayez de faire de la récupération… Sinon vous en trouverez en grande surface… Couvrez les de belles étiquettes, vous verrez vous serez très fière de montrer vos pots… Indiquez toujours ce que contient votre pot et la date…

5. Les pots

Lavez toujours vos pots, ils doivent êtres ébouillantés. Pour les faire sècher éviter de les essuyer avec un torchon, laissez les sècher sur un linge propre.

Mettez votre confiture chaude dans les pots et essayer de les remplir à ras bord.

Si vos pots n’ont pas de couvercle, achetez des feuilles de cellophane et mettez le sur le pot, en général avant de le mettre je mets juste quelques gouttes de schaps (en bref un peu d’alcool sur ma confiture) puis un elastique pour maintenir le tout.

Vous pouvez aussi utilisez un bloc de paraffine. vous la faites chauffer dans une petite casserole, une fois fondue vous en versez 2 à 3 mm sur la confiture froide, couvrez d’une feuille de cellophane ou d’un tissu tenu par un elastique.
Avec un pot à couvercle, retournez votre pot à l’envers pour éviter les moisissures.

Voilà beaucoup d’informations, ne vous découragez pas : faire des confitures c’est très facile, à la portée de tout le monde…

Chaque mois, au fil des saisons, des fruits, laissez vous guider et tenter…
Revenez sur des saveurs naturelles, saines…

Les recettes

des fruits de saison…

Les recettes

des fruits de saison…

Confiture de rhubarbe aux pruneaux

1kg de rhubarbe
250g de pruneaux
600g environ de sucre cristallisé

(Nous avons réussi a faire pousser dans les Pyrénées de la rhubarbe ramenée du jardin de mes parents en Alsace, nous l’utilisons pour faire des tartes mais nous avons essayé cette recette donnée par une amie ! c’est un délice… )

La veille faire gonfler vos pruneaux dans de l’eau froide.
Vous laverez et coupez en petit morceau les tiges de rhubarbe (enlevez biensûr la 1ère couche de peau), mélangez vos morceaux au sucre et laisser macérer une nuit.
Le lendemain mettez vos fruits et le jus dans la bassine à confiture ou dans votre cocotte et laissez cuire au moins 50 minutes (jusqu’à ce que les tiges soient fondues)
Ajoutez enfin vos pruneaux et laissez cuire jusqu’à ce que la confiture prenne !

Confiture de rhubarbe à la rose

1 kg de rhubarbe
10cl d’eau de rose
10 cl de jus de citrong de sucre

Epluchez la rhubarbe et coupez en tronçon.

mettez les dans une basine avec l’eau de rose, le jus de citron et le sucre.

mettez à cuire et maintenez à ébullition pendant 30 minutes.

Versez dans des pots sterilisez.

Confiture de quetsches

1 kg de quetsches
900g de sucre cristallisé
le jus d’un citron

Rincez les quetsches à l’eau froide les essuyer. ouvrez les en deux e ôter les noyaux.

mettre les quetsche, le sucre et le jus du citron dans une grande terrine, couvrez et laisser reposer1 nuit au frais.
le lendemain, préparer vos pots.

Mettez vos fruits dans une bassine en cuivre, portez à ébullition sur feux vif en remuant avec une cuillère en bois.

Une fois votre confiture bien cuite, versez votre préparation dans les pots, stérilisez vos pots.

Confiture De Poires au cidre

1,2 Kg de poires bien sucrées.
750G de sucre cristallisé
25cl de cidre brut
1 citron non traité
1 gousse de vanille

Pelez et épepinez les poires, les couper en fines lamelles. Lavez votre citron, prélevez des zestes de citrons et pressez le.

Mélangez dans un saladier : les poires, le sucre, le zeste de citron et le jus de citron, La gousse de vanille fendue en 2 et le cidre.

Couvrez d’un film et laissez macerer au frais pendant au moins 8 heures.

Le lendemain versez votre préparation dans votre confiturier et laisser à ébullition au moins de 20 à 30 minutes.
Ecumez si besoin, et remuez si besoin.

Retirez la gousse de vanille avant de versez la confiture dans vos pots.

Confiture de poires au gingembre

1 kg de poires
2 pommes
1 morceau de gingembre frais
10 cl de jus de citron
700g de sucre

Pelez et épépinez les poires et les pommes.
pelez le morceau de gingembre;

Mettez à mariner les fruits avec le gingembre, le jus de citron et le sucre pendant 24 heures.

Retirez le gingembre, faites cuire la confiture sur feux vif pendant 20 minutes en remuant assez souvent.

Remplissez vos pots, stérilisez

Confiture de poires au romarin

1 kg de poires
2 pommes
2 branches de romarin
1 verre de vin blanc doux
700g de sucre

Pelez et épépinez les poires et les pommes.
Rincez les branches de romarin.
Mettez à mariner les fruits avec les branches de romarin, le vin doux et le sucre pendant 24 heures.

Retirez le romarin, faites cuire la confiture sur feux vif pendant 20 minutes en remuant assez souvent.

Remplissez vos pots, stérilisez

Confiture de coing et de pommes à la gousse de vanille

500g de coing bien jaunes et murs
500G de pommes sucrées
1 belle gousse de vanille de Bourbon
800g de sucre cristallisé
1 citron non traité

Pelez vos coings et vos pommes, gardez les pépins de côté.

Placez vos fruits dans le confiturier avec le sucre. Rajoutez juste un verre d’eau pour ne pas brûler les fruits. Ajoutez la vanille fendue en 2.

Apportez à ébullition, laissez cuire avec
la mousseline dans laquelle vous aurez placé : les pépins et quelques épluchures de coings.

Pour vous assurer d’une bonne cuisson, vérifiez que vos coings soient bien tendres. Placez votre confiture dans les pots, n’oubliez pas de retirer la gousse de vanille.

Confiture pomme et poire

500g de pommes
500g de poires
2 citrons
700g de sucre
1 gousse de vanille

Epluchez et épépinez les pommes et les poires.

coupez les en morceaux.

Pressez les citrons, disposez les fruits dans un plat creux, arrosez avec le jus de vos citrons et saupoudrez de sucre.

Ajoutez la gousse de vanille entière.

Couvrez et laissez macérer 24 heures.

faites cuire la confiture 20 minutes à feux vif en remuant tout le temps. retirez la gousse de vanille et remplissez les pots, stérilisez.

Marmelade d’oranges et de citrons

500g d’oranges
500g de citrons
1.500 à 2kg de sucre selon l’acidité des fruits

Epluchez les oranges et les citrons. Récupérez quelques peaux très fines des oranges et des citrons.

Coupez les chairs des fruits en morceaux et récupérer les pépins.

Placez les pépins dans une mousseline et mettez dans un plat avec les morceaux de fruits et de peaux.

couvrez et laissez macérer une journée, vous pouvez y ajouter 5, 6 c à soupe de sucre.

Versez votre préparation dans une cocotte ou une bassine à confiture, couvrez de 2 litres d’eau et laissez cuire très doucement pendant au moins 2 heures.

Ajoutez le sucre, mélangez et laissez cuire à gros bouillon pendant 15 minutes.

Enleveza mousseline et remplissez vos bocaux avec la marmelade, fermez les et retournez les.

Confiture de figues blanches au thym

1 kg de figues blanches
10cl de jus de citron
750g de sucre gélifiant à confiture
2 branches de thym citronné

Coupez les queues des figues lavées et coupez les en morceaux, arrosez les au jus de citron.

Dans une bassine en cuivre ou une cocotte, mélangez à la cuillère en bois les figues et le sucre.

Ajoutez les branches de thym et laissez cuire sur feu vif pendnat 40 minutes en remuant.

Remplissez les pots, stérilisez.

Gelée de raisins

1.5 kg de raisins blancs
800gr de sucre gélifiant à confiture

Egrainez le raisin et passez le à la cenrifugeuse pour en récolter le jus.

faites cuire le jus récolté avec le sucre pendant 15 minutes sur feux vifs.

Versez dans les pots, stérilisez.

Quelques Bocaux……

Fromages de chèvres marinés

(pour 2 pots)

4 feuilles de lauriers
4 brins de thym frais
2 brins de romarin
10 grains de poivre
8 petits crottins de chèvres
2 petits piments rouges frais
Huile d’olive

Lavez bien vos pots et séchez les bien égalements.

Coupez en deux vos piments (attention lavez vous bien les mains après cette opération).

Coupez vos crottin en deux et placez les délicatement dans vos pots.

Rajoutez toutes vos herbes (thym, laurier, romarin), puis les grains de poivre.

Recouvrez avec l’huile d’olive. Rajoutez ou complétez afin que vos fromages soient complètement recouverts.

Fermez vos pots et laissez les dans un endroit frais et sombre pendant au moins deux semaines. Une fois vos pots ouverts vous pourrez les conserver au moins deux semaines au réfrigérateur. Gardez l’huile pour aromatiser vos sauces tomates ou vos pizzas. Vous pouvez également faire cette préparation avec des cubes de fromages grecs et les servir en apéritif.

Tapenade de poivrons

2 poivrons rouge
200g de ricotta ou de brousse, Saint Morêt…
sel et poivre
10 à 15 cl d’huile d’olive
1 c à c de paprika
1 petite pincée de piment d’Espelette

Epépinez les poivrons et coupez les en morceaux.

mixez les morceaux de poivrons avec le fromage de votre choix.

Salez et poivrez, rajoutez le paprika, le piment d’Espelette et l’huile d’olive.

mixez de façon à obtenir une pâte homogène et versez dans de petits pots, stérilisez 40 minutes.

Poires au vin et à l’eau de vie

1 kg de poires (choisissez plutôt des poires williams)
1 citron non traité
75, 80 cl de beaujolais
4 clous de girofle, 1 bâton de cannelle, 1 gousse de vanille
600 gr de sucre poudre
40 cl d’eau de vie blanche

Porter le vin rouge avec le jus du citron, le sucre, les épices et laisser cuire pendant au moins 15-20 minutes à feux très doux.

Peler les poires, les couper en deux et les faire cuire dans le vin pendant 15 minutes.

Placer les poires dans des bocaux hermetiques (n’oubliez pas de les ébouillanter, les secher avant d’y placer les fruits).

Laisser un peu réduire le vin, le filtrer avec une petite passoire et verser sur les poires, recouvrir avec l’eau de vie, secouer tout doucement le bocal pour que tout se mélange. Laisser reposer au moins 2 mois…

Poires au sirop

10cl de jus de citron
1 kg de poires un peu fermes
500g de sucre semoule

Mélangez le jus de citron à un grand volume d’eau. Epluchez les poires et gardez les entières.

conservez les dans l’eau citronnée.

Réalisez un sirop en portant à ébullition 1.5 litres d’eau avec le sucre.

Egouttez les poires et disposez les dans les bocaux. Couvrez avec le sirop. Fermez hermétiquement et stérilisez pendant 50 minutes.

Pruneaux aux épices

500g de pruneaux d’agen
50 cl d’eau de vie de prunes ou de l’alcool de fuits
1 gousse de vanille
3 clous de girofle
1/2 baton de canelle
175 g de sucre poudre

Dénoyautez vos pruneaux. placez le tout dans un joli bocal avec fermeture hermetique si possible. Laissez macérer au moins 2 mois avant de les servir soit avec une glace à la vanille soit en fin de repas !

Citrons confits au sel

1 kg de petits citrons non traités
2 brins de romarin, 5 clous de girofle (facultatif), 3 feuilles de laurier du gros sel … quelques grains de poivre noir entier.

Lavez vos citrons, piquez les avec une aiguille à coudre de façon régulière, laissez vos citrons dans un grand saladier d’eau froide avec 2 cuillères à soupe de gros sel pendant 24 heures.

Après la macération, egouttez et essuyez vos citrons. Incisez les en croix; Vous pouvez en piquez en quelques uns avec des clous de girofle.

Mettez les dans vos bocaux avec les feuilles de laurier, quelques grains de poivre, et les branches de romarin. ( Il m’arrive même de rajouter parfois des petits piments)… Saupoudrez de 3 cuillères à soupe de gros sel.
Couvrez d’eau, laissez les macérer au moins 1 mois.

Citrons confits à l’huile

(pour un bocal de 50 cl)

4 citrons non traités
3 feuilles de laurier
8 c à soupe rases de gros sel
huile d’olive
coriandre en grains

Lavez vos citrons puis coupez les en moyennes rondelles (otez les pédoncules).
Placez les par couches dans une passoire et saupoudrez les de sel.
Laissez dégorger au moins 1 journée.

Egouttez les, lavez et rangez les dans votre bocal en y rajoutant les feuilles de laurier. Ajoutez la coriandre et recouvrez le tout d’huile d’olive. Laissez macérer au moins 1 mois.

Mon vin de pelures d’oranges

pelures de 4 à 5 oranges non traitées
500g de sucre en poudre
2 l de vin rouge ou blanc (choisissez votre préféré)
Eau de Vie ou alcool pour fruits

Dans un grand bocal, mettez les pelures d’oranges et recouvrez les avec l’eau de vie ou l’alcool pour fruits. Faites macérer le tout au moins 15 jours.
Au bout des 15 jours, filtrez.

Ajoutez le sucre et le vin et laissez macérer encore 15 jours. Mettez en bouteilles.

Je sers cette boisson en apéritif ou avec un gâteau au chocolat.

Achard de fruits exotiques

400g de papayes, 500grs de mangues, 1 citron vert non traité
100gr d’oignons grelots,
4 petits piments oiseau
80cl de vinaigre blanc
200grs de sucre
2 feuilles de laurier
huile

Epluchez et pelez la mangue et la papaye. Coupez la mangue en dés de même pour la papaye.

Epluchez les oignons grelots.
Coupez votre citron en fines rondelles.

Versez le vinaigre dans un faitout ajoutez y 25 à 30 cl d’eau, le sucre, le sel les piments et le laurier. Portez le tout à ébullition.
plongez le tout alors les fruits et les oignons dans le faitout. Comptez 10 minutes de cuisson. Laissez complètement refroidir.

Mettez en pots et couvrez le tout d’huile conserve le au réfrigérateur. Attendez 3 semaines avant de le consommer.

vous pouvez servir ces fruits avec des viandes, du poisson, et des recettes créoles …

De Bonnes choses …. pour les gourmands !

Mes pralines de noix

300g de cerneaux de noix
1/2 citron
60g de sucre cristallisé

Ecrasez grossièrement les cerneaux de noix entre les doigts. placez les dans une poêle anti adhesive (obligatoire).

Faites les griller en les remuants avec une spatule pendant 2 à 3 minutes.
Retirez du feu et arrosez les du jus de citron, puis saupoudrez de sucre.
Remettez sur le feu en remuant jusqu’à qu’ils soient caramélisés comme des pralines.

Versez dans une assiette froide (attention de ne pas vous brûler si vous les goûtez !)

Conservez les dans une boîte hermétique. Vous pouvez les servir avec du fromage de brebis, de chèvre avec de la pâte de coing ou les manger en grignotage !

Tapenade

(pour un pot de 200g)
200g d’olives noires
100g de câpres
50g de thon à l’huile d’olive (c’est meilleur)
50g de filets d’anchois (à l’huile d’olive)
1 petit verre de cognac
huile d’olive

Dénoyautez vos olives. Mixez les avec vos câpres, le cognac, le thon, les anchois. Ajoutez un peu d’huile d’olive pour avoir une pête bien homogène et onctueuse. Mettez en pot et vous pourrez le conservez ainsi environ 3 semaines au réfrigerateur.

Ma pâte à tartiner au chocolat !

(pour environ 2 pots de 350g)
160g de chocolat à cuire (choisissez une bonne marque)
250g de margarine
400g de lait concentré sucré
50g de noisette en poudre

Faites fondre le chocolat au bain marie. Ajoutez au fur et à mesure la margarine en petits morceaux.Hors du feux, remuez tout doucement en mêlant à la préparation le lait concentré puis les noisettes en poudre.

Versez la pâte encore chaude dans vos pots en verre.

Attendez qu’elle soit froide pour fermer le bocal. Vous pouvez conserver cette préparation 1 mois au réfrigérateur (mais rassurez vous elle se mange en quelques jours !)